ECOSSE

Du Loch Ness au Château de Doune

février 26, 2020

Jeter l’ancre à Ballintore

Nous continuons tranquillement notre petit bonhomme de chemin à travers les Highlands. Scotchés par la beauté des paysages, on ne peut résister à l’envie de s’arrêter pour immortaliser les lieux. Ce pays est décidément majestueux !

Un petit crochet à Ballintore s’impose ou pas (pourra vous dire Yoann) afin d’apercevoir la Mermaid of the North qui trône fièrement sur le Clach Dubh (le sombre roc). De là, elle veille sur ce petit village de pêcheurs du bout du monde. On est bien loin de son acolyte mélancolique de Copenhague…

Une pause bien méritée à Tomintoul

Nous reprenons la route en direction du Parc National des Cairngorms où nous aimerions passer la nuit. Au bout de 3h de route passés à chercher un spot, c’est la douche froide : Nous n’avons pas trouvé un seul accès au parc ! Au crépuscule, nous sommes toujours sur la route… La fatigue nous rattrape et nous devons absolument trouver un lieu pour ce soir. Ni une, ni deux, on dégaine l’appli Park4night et jetons notre dévolu sur un petit parking situé à Tomintoul, village le plus haut-perché des Highlands.

Au petit matin, on sort explorer les environs, le coin est très tranquille. Juste derrière notre emplacement, il y a un champ avec deux beaux chevaux que nous avons nommé Arod et Gris-Poil. Peu farouches, ils réclament des caresses et éventuellement un peu de nourriture. Pas folles les guêpes ! Intrigué, Gimli nous a fait quelques frayeurs en allant les voir d’un peu plus près !

chevaux dans un champs, Ecosse

On va être honnête avec vous, hormis une distillerie, il n’y a pas grand-chose à faire à Tomintoul. Néanmoins, le village possède un certain charme avec ses jolies maisons et boutiques en pierre. En déambulant dans les rues, les gens nous saluent et engagent même un brin de conversation. Dans les jardins, on aperçoit des gamins qui s’éclatent dans les piscines ! Décidément, les Écossais au même titre que les Irlandais sont des warriors à se baigner par 15-20 degrés dehors !

Yoann en profite pour tester les fameux fish and chips et ça tombe bien car sur la place du village, il y a un foodtruck tenue par une écossaise franchement bourrue ! On s’est d’ailleurs rendus compte qu’elle était bourrue avec tous les clients, écossais ou non 😂

Au final, nous avons passé deux nuits dans ce village, l’occasion de reprendre des forces avant d’attaquer le Loch Ness !

Bienvenue dans le monde merveilleux de Nessie !

Un voyage en Écosse sans aller au Loch Ness, c’est comme aller à Paris sans visiter la Tour Eiffel. Ça n’a aucun sens ! Alors pour le fun, on s’est rendu au pays de l’attrape-touriste !

Le Loch Ness s’étend sur 39km pour une profondeur de 213m. C’est l’un des plus grands lacs du pays juste derrière le Loch Lomond. Il est célèbre car il abrite Nessie, le monstre/dinosaure (ou anguille géante aux dernières nouvelles), qui sévirait dans ces eaux depuis le VIe siècle ! On raconte que le lac possèderait même assez de poissons pour nourrir une créature de deux tonnes easy !

Ci-dessous, quelques portraits du célèbre monstre.

Bon, le Loch Ness, c’est très joli mais c’est vraiment Disneyland ! Tout y est payant, il n’y a que des boutiques souvenirs et en partant, Nessie ne vous lâchera pas la grappe ! À Nessieland, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, vous pourrez prendre des selfies avec Nessie, faire une excursion sur le loch, embarquer à bord d’un sous-marin pour tenter d’apercevoir le monstre… Un vrai business !

« Là, tout n’est qu’ordre et beauté »

Après quelques petits achats souvenirs pour nos proches, nous prenons la poudre d’escampette ! À une demie-heure de là, nous arrivons à Fort Augustus. C’est dans une jolie clairière au calme que nous passerons la nuit.

spot dans la forêt
On est pas bien là ?

Nous avons le choix entre trois parcours de randonnées :
– 3 km à travers la nature d’Allt na Criche avec à la clé une vue sur le Loch Ness ;
– 6 km le long de la Rivière Oich où l’on peut pêcher le saumon et observer des loutres et des écureuils ;
– 2,4 km pour monter au Torr Dhuin, un promontoire qui servait de guet à l’époque celte.

randonnées

Nous optons pour la balade qui longe la Rivière Oich et la montée jusqu’à Torr Dhuin.
Au sommet, nous sommes récompensés par la vue surplombant la vallée (Great Glen) et le Canal de Calédonie.

Un petit tour à Perth

Capitale de l’Écosse durant cinq siècles et lieu stratégique de la Bataille des Clans en 1396, Perth est aujourd’hui une petite ville sans prétention de 50 000 habitants. On en fait le tour en une petite heure.

La ville abrite l’église St John’s Kirk et le palais de Scone, lieu de couronnement des rois écossais dont le premier fut le célèbre Robert Bruce.

« What is your favorite colour ? »

Connaissez-vous cette fameuse réplique ? Non ? Elle est extraite du film Holy Grail des Monty Python, célèbres humoristes britanniques. Mais pourquoi diable je vous parle des Monty Python ? Eh bien, sachez que c’est ici, au Château de Doune que certaines scènes du film ont été tournées.
Les fans de Game of Thrones et Outlander y trouveront aussi leur compte puisque les scènes extérieures de Winterfell y ont été réalisées.

À l’entrée, peu de monde. La visite s’adresse surtout aux fans des Monty Python. D’ailleurs, si vous choisissez la visite avec audioguide, sachez que c’est Terry Jones lui-même qui vous conte l’histoire du château ponctuée d’anecdotes du film Sacré Graal.

Le parking est gratuit et on vous place selon le gabarit de votre véhicule.
Entrée sans audioguide : 6£

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply