ECOSSE

Des Highlands à l’Île de Skye

juillet 3, 2019

Notre destination du jour : les Highlands, ces « Hautes Terres » qui englobent Glen Coe ♡, Fort Williams, Inverness, Ullapool et la fameuse île de Skye. Dans notre imaginaire, c’est la région qui représente le mieux l’Ecosse : des landes à perte de vue et des paysages sauvages dominés par les montagnes…

montagne des Highlands, Ecosse

La région abrite le Ben Nevis, plus haut sommet du Royaume-Uni, qui culmine à 1344m ainsi que les Cairngorms (plus grand parc national de Grande Bretagne). C’est la région idéale si vous êtes férus de vieux châteaux et de lochs et puis, c’est surtout le point de départ de la Route des Whiskies !

Avant de partir pour l’île aux nuages, nous faisons une halte courses à Fort Williams, puis passons du côté de Glen Coe. On aperçoit le pont Glenfinnan, lieu de tournage d’Harry Potter. On continue notre chemin jusqu’à ce que nous tombions sur un petit écrin de nature : la Forêt de Clunes.

Le coin est à tomber ! La clairière débouche sur le Loch Arkaig entouré de montagnes. Nous sommes littéralement sous le charme !

Le soir venu, on croise un couple de parisiens en bivouac. Leur programme sur une semaine : joindre Fort Williams à Inverness en marchant 8-9h par jour et par tous les temps ! Du coup, on leur offre une bière et on voit des étoiles dans leurs yeux à la simple évocation du mot « bière » haha ! Ils ont de la chance car ce soir il ne pleut pas et il y a juste ce qu’il faut de vent pour éloigner les midges.

Eilean Donan Castle

Le réveil est doux ce matin. On prend le petit déjeuner et profitons encore un peu de la vue avant de reprendre la route.

Aujourd’hui, cap sur l’Île de Skye ! Le beau temps est avec nous !

forêt, lac et montagnes en Ecosse

Avant de prendre le pont qui mène sur l’île, arrêt obligé non loin du Château d’Eilean Donan. Située à la croisée de trois lochs, c’est le château le plus connu du Royaume-Uni. Il a notamment servi comme lieu de tournage aux films Highlander et Elizabeth l’âge d’or.

château en Ecosse

Bâti au XIIIe siècle, il servait à repousser les incursions et raids vikings en Écosse. En effet, les Hébrides et les Orcades avaient déjà été visitées par les hommes du nord trois siècles auparavant !

L’Île de Skye

Par précaution, nous nous sommes bêtement arrêtés à la station service : grossière erreur ! Nous avions lu ici et là que les stations se raréfiaient au nord du pays. Eh bien, c’est faux ! Un conseil : ne vous précipitez pas sur les stations avant Skye car elles sont hors de prix (1,37£ le litre soit 1,52€ en août 2018) !

Pour accéder à l’île de Skye, on emprunte le pont (gratuit dans les deux sens) à Kyle of Lochalsh. L’entrée sur l’île est magique surtout avec la B.O d’Into the Wild en fond sonore… à tel point que j’en ai eu les larmes aux yeux. On a fini par pleurer à moitié comme deux cons dans le camion tant les paysages étaient grandioses.

pont devant île de skye, Ecosse

L’île de Skye tire son nom du norois skiđ (ailé) dérivé du gaélique sgiath. C’est la plus grande île des Hébrides intérieures. Deux clans se partageaient autrefois ces terres : les McLeod, propriétaires du château Dunvegan et les McDonald.

Paradis pour les randonneurs, elle abrite une faune remarquable (aigles royaux, loutres, cerfs, phoques et dauphins), de nombreuses attractions naturelles (formations géologiques, lochs) des châteaux ainsi que la distillerie Tallisker fondée en 1830.

Nous passons Portree, la ville principale de l’île afin de rejoindre notre spot à Staffin. En chemin, on aperçoit le Old Man of Storr, un monolithe haut de 55m. Une petite photo entre deux éclaircies et c’est reparti !

old man of storr, île de skye, Ecosse

Staffin Bay est un petit paradis entre terre et mer. Juste en face, on aperçoit la péninsule de Trotternisch. Malheureusement, le coin se remplit vite de camping-cars, ce qui dénature quelque peu le paysage… Une famille d’allemands se gare d’ailleurs juste à côté du van, nous bousillant ainsi la vue, en mode « passe-moi le sel » (©Rosine & Sylvain).

la baie de Staffin, Ile de Skye (Ecosse)

Le lendemain, on se réveille sous la pluie… On ne se décourage pas et on s’active afin de voir un maximum de choses avant l’arrivée des tour-bus.

D’abord Kilt Rock, une falaise dont les stries rappellent le plissé des kilts (d’où son nom) et Mealt Falls, une chute d’eau de 55m de haut. Le site est déjà blindé de touristes… C’est le défilé des selfies… Du coup, Yoann dégaine le reflex, bouscule gentiment un couple en train de se prendre en photo. Clic clic c’est dans la boîte, on repart !

Kilt rock, falaises striées, île de skye (Ecosse)
mealt falls, chutes d'eau, île de skye (Ecosse)

Ensuite, direction les Fairy Glens, autrement dit « la Vallée des Fées ». Si vous voyagez en van, bon courage pour vous garer sur le site. C’est tout bonnement la galère ! En été, les places sont prises d’assaut par les minibus de touristes. Faire demi-tour est quasi impossible vu l’étroitesse de la route…

Mais revenons-en aux Fairy Glens. Situées près de Uig au nord de l’île, ces vallées doivent leur nom à une multitude de petites collines coniques et de minis lochs. C’est très joli mais pas aussi féérique qu’on se l’imagine. Encore une fois, beaucoup trop de monde et une météo pourrie rendant le chemin bien glissant… un bonheur !

Fairy Glens, île de Skye (Ecosse)

Voyant que le temps ne s’améliore pas, nous repartons en fin d’après-midi. Les hordes de touristes et la pluie auront eu raison de nous… Néanmoins, à la sortie de l’île, un arc en ciel nous accompagne, comme un clin d’œil au nom de notre van. Pour rappel, le Bifrøst est le pont de quatre couleurs reliant le monde des Dieux au monde des hommes dans la mythologie nordique.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply