IRLANDE DU NORD

Visite de Belfast et fin de notre séjour en Irlande du Nord

juin 16, 2019

Cela fait déjà 20 jours que nous sillonnons l’Irlande et pour finir en beauté, nous avons choisi de mettre le cap sur Belfast ! C’est avec la chanson éponyme de Boney M dans la tête (oui ils ont osé !) que nous nous dirigeons vers la capitale de l’Ulster !

Comme on vous l’expliquait en introduction à l’Irlande du Nord, on appréhendait pas mal la visite de cette ville. Nous avons trouvé un parking gratuit situé entre les quartiers catholiques et protestants. En rejoignant le centre, on voyait souvent des hommages aux victimes assassinées à cause de leur appartenance religieuse. C’était un sentiment étrange car le conflit, bien que terminé, semblait toujours vivace par endroits…

Nous avons visité Belfast en deux fois. D’abord le 7 août puis quelques jours après avec nos potes de route Rosine et Sylvain.

Au cœur du centre-ville, la plupart des rues, avenues, bars gay-friendly ou non étaient décorés de fanions arc-en-ciel. La Gay-Pride avait eu lieu quelques jours plus tôt.

Commercial Court, Irlande du nord. Passage illustré de graffitis sur la culture nord-irlandaise où sont accrochés des parapluies multicolores

Nous avons été agréablement surpris car Belfast est une ville très touristique, culturellement riche et dynamique !

Nous sommes entrés par hasard dans l’un des plus anciens pubs de la ville : The Duke of York, durement touché par les attentats du Bloody Friday en 72… Totalement vide la journée, nous y sommes retournés à 17h et le pub était archi blindé ! On a fait la queue pour rentrer et on s’est assis où l’on pouvait avant de trouver de vraies places !

La seconde fois que nous sommes allés à Belfast, on s’est paumé dans le coin des Murals, peintures illustrant le passé nord-irlandais. Tous les pâtés de maison étaient aux couleurs de l’Union Jack. Alors que l’on cherchait notre chemin, on s’est vraiment cru en Angleterre, c’était assez déroutant.

Dans le centre-ville en revanche, le drapeau du Royaume-Uni et l’Ulster Banner flottaient sur bon nombre d’habitations. Il s’agissait sans doute d’un jour de commémoration… En tout cas, ça contrastait avec le cœur historique aux couleurs de l’arc-en-ciel. Étonnant.

À Belfast, il y a matière à voir et à faire. Nous sommes passés devant la Belfast Central Library et le City Hall construit en 1898. Situé à Donegal Square, il est le reflet de l’architecture victorienne et néo victorienne, symbole de la mainmise anglaise sur le territoire. On peut le visiter gratuitement tous les jours.

Non loin de la galerie commerciale très design, on peut admirer le Spirit of Belfast, une sculpture réalisée par l’artiste Dan George en 2009. Elle symbolise le passé industriel de la ville ainsi que l’âme d’une Belfast positive, moderne et dynamique.

Un petit tour ensuite du côté de la Cathédrale Sainte Anne à Donegall Street. Cette église anglicane construite en 1899 possède une flèche haute de 40m et le plus grand orgue à tuyaux de tout l’Ulster ! Pour une visite, comptez 5£/adulte et 3£/enfant.

Nous sommes allés flâner dans le quartier branché de Belfast : le Cathedral Quarter équivalent au Temple Bar de Dublin. Au menu : une myriade de bars, restaurants, musées, cinémas, théâtres et de quoi faire du shopping. Bref : THE place to be !

Et puis, on est sorti des sentiers touristiques en empruntant pleins de petites rues où nous avons déniché un tas de perles street-art !

Le soir, nous avons dormi sur le parking gratuit de Whitehead, à une demie-heure de la capitale. Ce petit village de bord de mer est connu pour ses maisons colorées.

Whitehead, village nord-irlandais aux maisons colorées

Le lendemain, nous avons fait la balade jusqu’au phare de Blackhead qui a notamment guidé le Titanic peu après son départ. Puis, nous avons assisté à un rassemblement de moto bécanes.

phare de blackhead, en Irlande du Nord

En résumé, nous avons bien fait de passer outre nos appréhensions sur cette région puisque nous avons A-DO-RÉ l’Irlande du Nord ! Nous avons échangé avec les locaux qui nous souhaitaient souvent la bienvenue. De plus, chaque comté a sa propre personnalité, les gens y sont accueillants et chaleureux, ce qui est plutôt similaire au reste du pays en fin de compte.

On espère vous avoir donné envie de découvrir l’Irlande du Nord. On vous retrouve bientôt pour nos prochaines aventures en Écosse !

ferry de la compagnie Stena Line en mer
On est là !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply