IRLANDE

Un petit tour dans les comtés de Mayo et Louth

juin 12, 2019

Nous quittons le comté de Galway pour découvrir le nord de l’Irlande. Les landes de tourbières et les paysages sauvages défilent. On passe devant le Killary Harbour, unique fjord de l’île.

Killary Harbour, unique fjord d'Irlande

Pendant le trajet, nous avons désespérément cherché des bennes à ordures. Ici, la plupart des bennes sont cadenassées, sur des propriétés privées ou bien il n’y en a pas tout simplement… Du coup, on a disposé proprement nos sacs près des points de recyclage, à défaut de mieux. Donc si vous avez des astuces pour jeter vos poubelles en tant que travellers dans ce pays, nous sommes preneurs !

Nous sommes arrivés dans le comté de Mayo sous une pluie battante, pour changer… Résultat : On a visionné des films (la trilogie du Seigneur des Anneaux version longue entre autres…) pour passer le temps. Le troisième jour, la pluie s’est enfin calmée donc on en a profité pour rayonner dans les environs.

Après un crochet par Ballina pour acheter une alimentation de pc, le vendeur, super content de voir des touristes français dans le coin, nous a vivement conseillé de nous rendre à Downpatrick Head. On a même eu droit à une petite liste de toutes les choses à faire dans le comté. Adorable !

Les falaises de Downpatrick Head

À notre arrivée sur le site, on découvre une statue de Saint Patrick, le gouffre Poll na Seantoine, un poste d’observation datant de la Seconde Guerre Mondiale et LA curiosité du lieu : le fameux rocher Dun Briste détaché des autres falaises.

C’est vraiment dommage qu’il ait plu deux jours d’affilée car on se serait bien déchaussé rien que pour tester le moelleux de la pelouse !

Trois lieux à découvrir à Murrisk

1. Murrisk Abbey

L’Abbaye de Murrisk est un édifice en ruines fondé en 1457 par la famille de la célèbre Grace O’Malley.

statue de Grace O'Malley, femme pirate irlandaise
Statue de Grace O’Malley

Gráinne Ni Mháille naît en 1530 dans une Irlande dirigée par Henri VIII dont elle ne reconnaîtra jamais la souveraineté. Issue d’une famille de navigateurs, polyglotte (elle parlait irlandais, français, espagnol et latin), Grace devient rapidement célèbre en s’illustrant dans des faits de piraterie en compagnie de son mari, futur roi de Connacht, Donal O’Flaherty. Le pillage, l’instauration d’une taxe de passage et les multiples attaques de forteresses côtières lui permettent de se constituer une petite fortune. Attachée à la liberté de son île, elle ira jusqu’à défier Elizabeth Ière d’Angleterre en refusant de ployer le genou devant elle. Grace soutiendra ensuite les rebelles irlandais pendant la Guerre de Neuf Ans, et ce, jusqu’à la fin de ses jours. En gros, c’est un peu William Wallace au féminin !

2. Le Monument de la Grande Famine

Le village de Murrisk est riche en patrimoine historique et religieux. Non loin de l’abbaye, se trouve le Great National Famine Monument. Cette sculpture en forme de bateau rend hommage aux nombreuses victimes ayant fui la Grande Famine entre 1845 et 1852 afin de rejoindre les Etats-Unis.

monument de la grande famine de la ville de Murrisk, Irlande

3. Croagh Patrick

Murrisk est le point de départ du haut lieu de pèlerinage qui mène à Croagh Patrick. De nombreux Irlandais pratiquants s’y pressent le dernier dimanche de juillet. C’est sur cette montagne (« The Reek », surnommée Croagh Patrick) que le saint patron de l’Irlande aurait bâti une petite église après avoir jeûné durant 40 jours.

En Irlande et dans d’autres pays, on fête la Saint Patrick le 17 mars. L’occasion de se déguiser en leprechaun et faire couler la bière à flots. Mais que fête-t-on exactement et qui est ce sympathique personnage ?

Statue de Saint Patrick, Downpatrick Head, Comté de Mayo (Irlande)

Maewyn Succat voit le jour vers 385 en Ecosse. À 16 ans, il est enlevé par des pirates puis vendu comme esclave à un druide d’Irlande du Nord. Pendant six ans, il va exercer comme berger pour le compte d’un chef de clan. C’est là qu’il va découvrir la religion.
En 409, il parvient à s’échapper d’Irlande en bateau pour rejoindre les côtes anglaises après avoir vu Dieu en songe. Il décide de devenir prêtre et se consacre à l’étude de la théologie pendant deux ans en France.
En 411, le Pape lui ordonne d’évangéliser l’Irlande. Il part alors à la rencontre du Roi Aengus afin de lui expliquer le concept de la Sainte Trinité à l’aide d’un trèfle. Selon la légende, le jeune prêtre aurait chassé tous les serpents du pays, donc le Mal. Dès lors, la population se serait convertie au christianisme. Il est finalement ordonné évêque et prend le nom de Patricius.
Le 17 mars 461, il se retire à Downpatrick (dans l’actuelle Irlande du Nord) où il finira ses jours.

Voilà, vous savez tout !

Les hautes croix celtiques de Monasterboice

Envolons-nous pour Dublin, du moins essayons car nous sommes un peu fâchés avec les grandes villes. Le gabarit du Bifrøst ne nous permet pas de nous caler facilement en règle générale…
On s’acquitte des 3€ de péage pour accéder à la capitale et c’est parti pour chercher une place. Sauf que, après avoir tourné plusieurs fois à la recherche d’un parking non couvert, on décide de laisser tomber et on trace en direction du comté de Louth à la frontière nord-irlandaise.

On arrive sur le site de Monasterboice qui abrite plusieurs hautes croix celtiques.

Monasterboice est, comme son nom l’indique, un monastère bâti par Saint Buite, disciple de Saint Patrick. Longtemps considéré comme un des plus grands centres religieux de la région, son cimetière abrite la plus ancienne croix celtique du pays.

On peut y observer la Croix Muiredach, chef d’œuvre d’art celtique haute de 6m sur laquelle sont sculptées des scènes bibliques.

Plus loin, se dresse, impressionnante, la Tour Ronde. Haute de 35 mètres, elle servait à la fois de tour de garde lors des invasions vikings et d’entrepôt de manuscrits anciens jusqu’en 1097.
Juste à côté de la tour, se tient, majestueuse, la West Cross ou Tall Cross haute de 7m.

Et voilà, c’est déjà la fin de notre périple en République d’Irlande. On vous retrouve bientôt en Irlande du Nord pour un voyages aux couleurs de Game Of Thrones !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply