IRLANDE

Comté de Galway et randonnée au Connemara

juin 12, 2019

Juillet-Août 2018.

Nous quittons le Ring of Kerry pour le Parc National du Connemara. 4h de route plus tard, on arrive dans la petite ville de Clifden, non loin de la péninsule de Kingston et de la Sky Road.
Destination phare de la région, Clifden est une petite station balnéaire pleine de charme aux multiples pubs, restaurants et boutiques colorées. Son point fort : elle est située aux portes du Connemara. Yoann n’a d’ailleurs pas pu s’empêcher de mettre la chanson de Sardou à fond en apercevant le panneau…

On gare le camion et direction le Lowry’s, un pub traditionnel irlandais. On a de la chance car ce soir c’est musique live ! Sur la petite scène, un duo de jeunes musiciens, Danny et Brian. L’un est à la guitare/voix, le second joue du violon. L’ambiance est festive, tout le bar chante, les clients dansent, c’est vraiment le genre d’endroit qu’on recherchait pour une première soirée dans le pays.

devanture d'un pub irlandais

Au détour de la Sky Road

On emprunte la Sky Road en sortie de Clifden. Cette route qui longe la côte dévoile de magnifiques plages de sable blanc bordées d’eaux turquoises (mais bien fraîches !). Elle s’étend sur 10km et se divise en trois portions : Beach Road, Low Road et Upper Sky Road. Cette dernière est la plus belle puisqu’elle domine la Baie de Clifden tout en offrant un panorama magique sur la péninsule de Kingston.

Après avoir rayé les côtés du camion sur un chemin très très étroit bordé de branchages, nous tombons sur un petit bijou. Jugez vous-même…

plage irlandaise

Nous sommes restés trois jours sur ce spot à nous reposer et nous promener. Plusieurs fois, nous avons eu droit aux quatre saisons en une journée… Et justement le deuxième soir, il a fallu se replier en urgence à Clifden pour cause de tempête ! Le camion vibrait et commençait à entrer en résonance !

En revanche, hors de question de quitter le comté sans avoir randonné au Connemara. Du coup, on s’est remis en quête d’un spot sympa et gratuit autour du parc. En empruntant la Connemara Loop, nous avons croisé la route de deux camions français. À leur bord : un couple normand-breton, Rosine et Sylvain et leurs deux chiens Lili et Goupil accompagné de Thibault originaire du Gard dans son van tout bleu.

On a trouvé un coin super joli sur la plage de White Strand, dans la péninsule de Renvyle, au nord de Letterfrack. Il faisait un temps pourri mais on a tenu à passer notre première soirée ensemble dehors comme des warriors ! On s’est garé en U et on a fixé une bâche entre nos trois camions histoire d’être un peu à l’abri pour prendre l’apéro, manger et se remonter le moral car la pluie non stop, même en y étant habitué, ça déprime !

Dans la soirée, un petit van s’est garé à quelques mètres de nous. On a halluciné quand on a vu une femme sortir en maillot de bain sous la pluie battante. On s’est sentis petits joueurs comparé aux Irlandais haha !

Le lendemain, ô miracle ! Un rayon de soleil et même du ciel bleu !

Retenez bien une chose lors d’un road-trip en Irlande : lorsqu’une éclaircie se pointe, profitez-en pour sortir ! D’ailleurs, c’est un « principe » qu’on applique désormais dans tous nos voyages.

Du coup, on grimpe dans nos vans et direction le Parc National du Connemara !

Là bas, au Connemara…

Le Connemara s’étend sur 2000 hectares et se visite exclusivement à pieds. On peut y escalader le Diamond Hill, une montagne en forme de diamant qui fait partie des Twelve Bens, l’une des plus impressionnantes chaînes de montagne de toute l’Irlande !

Lorsque nous arrivons au Visitor’s Centre, il y a énormément de touristes dont une grande majorité de… Français ! C’est Disneyland et on trouve ça un peu dommage mais bon c’est le jeu ma pauvre Lucette. C’est tout de même un bon exercice pour Gimli qui va devoir apprendre à se canaliser et ne pas aboyer sur tout ce qui l’entoure.

Au départ de la randonnée, nous avons le choix entre trois parcours de différentes couleurs adaptés à chaque difficulté. Nous décidons de combiner les sentiers bleu et rouge : monter tranquillement au début et continuer sur un parcours plus costaud pour atteindre le Diamond Hill. Comptez environ 2h30 de marche aller/retour. Cette option offre des vues imprenables sur le parc, ses lacs, sommets et tourbières. Quand le temps le permet, on peut même apercevoir le Château et l’Abbaye de Kyle en contrebas.

L’ascension n’est pas des plus simples surtout si comme moi, vous êtes une marcheuse peu entraînée ! Néanmoins, les sentiers sont bien balisés et sécurisés donc avec un minimum d’effort ça le fait largement. On est quand même bien contents d’arriver au sommet pour souffler admirer le paysage.


Quant à Gimli, il n’a eu aucun mal à suivre Goupil et Lili au sommet. Il a pris ses marques au fur et à mesure sans prêter attention aux randonneurs. Notre pépère fait beaucoup de progrès !

Sur le chemin du retour, la brume et la pluie sont de nouveau de la partie. On rentre tranquillement aux camions pour une pause déjeuner bien méritée avant de profiter d’une dernière soirée sur la plage avec nos compagnons de route.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply